Pied d’athlète

Le pied d'athlète (tinea pedis) est une dermatose fréquente et contagieuse qui peut causer des démangeaisons, une desquamation (perte des couches superficielles de l'épiderme) et parfois des éruptions de vésicules dans les zones touchées. Cette infection fait partie des maladies regroupées sous le nom de teigne, dont la plupart sont des dermatophytoses (mycoses de la peau, du cuir chevelu ou des ongles).

Le pied d'athlète touche 15 % de la population mondiale. De plus, cette infection peut durer très longtemps et facilement réapparaître après le traitement lorsque l’on est exposé aux dermatophytoses. Les taux de récidives sont très élevés.

Le pied d’athlète est dû à une moisissure appelée Epidermophyton floccosum ou à des moisissures du genre Trichophyton, dont T. rubrum, T. mentagrophytes, et T. tonsurans (plus fréquentes chez les enfants). Ces champignons parasites sont généralement transmis dans des lieux collectifs humides où les personnes sont pieds nus, les piscines, les vestiaires ou les environnements chauds et humides favorisant la prolifération, par exemple les chaussures.


Les infections fongiques peuvent être contractées de plusieurs façons. Par le simple contact avec des objets ou parties du corps contaminés, comme en marchant sur une surface infectée, en partageant une serviette avec une personne infectée, en touchant ses pieds avec des doigts contaminés (grattement), ou encore en portant des chaussettes ou des chaussures contaminées. Le champignon peut s’étendre à d’autres parties du corps, ce qui est fréquent lorsqu’on se gratte. Les champignons prolifèrent dans les endroits de la peau qui sont chauds et humides, conditions qui sont favorisées par l’isolation (vêtements), la chaleur corporelle et la transpiration. En revanche, l’infection ne se limite pas à la peau. Les champignons infectent les ongles des orteils de la même manière que le reste du pied, généralement lorsqu’ils offrent un environnement chaud et humide. Un taux croisé de 19 % a ainsi été observé entre le pied d’athlète et la mycose de l’ongle.


 


*Source : Université Edimbourg UK 2019


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


Traitement

Pour traiter le pied d’athlète, il faut empêcher qu’il se propage à nouveau en traitant l’infection dans son ensemble, où qu’elle soit, jusqu’à ce que les champignons soient éliminés et que la peau soit complètement guérie. Il existe de nombreux traitements, disponibles avec ou sans ordonnance, qui se présentent sous la forme de liquides, sprays, poudres, pommades et crèmes pour éliminer les champignons qui ont infecté les pieds ou toute autre partie du corps. Pour les infections persistantes, des traitements oraux sont disponibles sur prescription médicale.


 


 


 


PRÉVENTION

De telles infections peuvent être évitées grâce à une barrière physique entre le champignon et la peau. Le Spray Protecteur Excilor 3 en 1 est le seul produit sur le marché qui empêche le contact et la prolifération avec des agents pathogènes opportunistes. Les pieds sont également protégés de toute contamination croisée provenant de chaussettes ou chaussures infectées.


 


 


2years-small_fr


 


 


 


 


 


 


Athlete_Foot_03_it-fr