La mycose des ongles

La mycose des ongles (aussi appelée onychomycose) est une infection des ongles des pieds ou des mains par des champignons, les dermatophytes. L’infection démarre généralement à la périphérie de l’ongle, qui prend alors une couleur jaune pâle, marron ou verte.

La mycose s’étend ensuite à l’intérieur voire en dessous de la plaque de l’ongle, ce qui l’épaissit. Ceci fragilise l’ongle et peut éventuellement le détacher partiellement ou complètement du lit unguéal, ce qui est très douloureux. Dans certains cas, l’infection provoque la perte irréversible de l’ongle.

Les dermatophytes (champignons) se trouvent dans les endroits humides et chauds tels que les salles de bains, les vestiaires et les douches communes des salles de sport, des gymnases, des saunas et des hammams, etc.

C’est dans ce genre d’endroits que se contractent le plus souvent les infections fongiques. Le pied d’athlète, un autre type d’infection fongique s’attaquant à la peau entre les orteils, est très contagieux et peut toucher un ou plusieurs orteils.

Une mycose des ongles confère une apparence peu hygiénique et elle est contagieuse. Elle peut se répandre d’un ongle à un autre, mais également d’une personne à une autre. C’est pourquoi il est essentiel de traiter une mycose des ongles dès les premiers symptômes et dès que le problème est diagnostiqué.

La mycose des ongles ne disparaît pas spontanément !

Si elle n’est pas traitée, les symptômes deviendront de plus en plus graves. Dans les cas les plus sévères, l’infection peut provoquer une perte complète de l’ongle.

Symptômes

Suis-je atteint d’une mycose des ongles ?


Si vous remarquez la présence de points ou de taches sur vos ongles ou si vos ongles deviennent jaunes, s’épaississent ou se fragilisent, vous souffrez probablement d’une mycose des ongles.


 


La mycose des ongles (onychomycose) est une maladie


progressive : si elle n’est pas traitée, l’infection se propage.


 


Au début, seuls quelques points ou taches sont visibles à la surface de l’ongle. Seule est alors touchée l’apparence de l’ongle, aucune douleur n’est ressentie à ce stade. Petit à petit, le champignon se répand à travers l’ongle. Sans traitement, la mycose peut devenir (très) douloureuse, et vous risquez de perdre définitivement votre ongle. 


 


Propagation : les dermatophytes (champignons) prospèrent dans les milieux chauds et humides. Ils peuvent se propager d’un ongle à un autre et d’une personne à une autre.


 


Si votre ongle présente une apparence similaire aux ongles ci-contre, vous avez probablement une mycose de l’ongle.


 


Prévalence

 


L’onychomycose touche une grande partie de la population. Des études ont montré que 25% des adultes ont souffert de mycose de l’ongle dans les 5 dernières années*.


 


L’incidence augmente avec l’âge : l’onychomycose est rare chez les enfants mais son incidence augmente significativement chez les personnes de 35 à 59 ans et est très répandue parmi les personnes de 60 ans et plus.


 


Cette affection concerne autant les hommes que les femmes.


 


La plupart des mycoses de l’ongle atteignent les orteils, particulièrement le gros, et rarement les ongles des mains.


 


La mycose est la forme la plus courante des infections de l’ongle et est responsable de la moitié de tous les problèmes qui touchent l’ongle.


 


La chaleur et l’humidité des chaussures constituent un environnement de croissance idéal pour les champignons.


 


*Source: Etude quantitative Vemedia / MRC France – Octobre 2014


 


Causes

Les micro-organismes responsables de l’onychomycose (la plupart du temps les dermatophytes) s’insèrent dans les fissures microscopiques de la plaque unguéale ou pénètrent par les tissus mous entourant l’ongle.


 


Des ongles solides et sains protègent le bout des doigts et des orteils des infections.


 


Les dermatophytes infectent plus facilement les ongles craquelés, de nature fragile ou affaiblis par un traumatisme.


 


Les dermatophytes prolifèrent dans les environnements chauds et humides tels que les salles de bains, les piscines, les chaussures de sport, etc. qui constituent donc des environnements à haut risque de contamination.


Prévention

Conseils pour prévenir la mycose des ongles :



  • Changer de chaussettes tous les jours et les laver au moins à 60°.

  • Nettoyer ou laver régulièrement ses chaussures. Choisir des chaussures qui permettent aux pieds de respirer et éviter celles qui les font transpirer.

  • Après lavage et rinçage minutieux des pieds, bien les sécher et essuyer les orteils séparément.

  • Porter des sandales ou des chaussures appropriées dans les vestiaires et les douches communes des salles de sport ou des piscines par exemple.